Compression et techniques avancées en image

Acquis du module

La transmission d’images nécessite la mise en œuvre de techniques avancées de compression en lien avec la théorie de l’information. Cela pouvant aller de la compression d’une image statique, d’une vidéo, ou encore de données 3D. A l’issu du module, les étudiants connaîtront les méthodes standards de compression, et auront également la notion d’approches récentes de compression extrêmement efficaces telles que le compressive sensing.
Les étudiants seront également initiés aux principes de bases de l’imagerie des matériaux : quelles mesures 1D, 2D ou 3D permettent de remonter à des informations 3D (distribution en tailles, connexité…); Comment, par des modèles aléatoires, modéliser un matériau.

Enfin, une introduction aux principes du tatouage d’images permettant d’incorporer des informations supplémentaires à une image utile, sera donnée. Les applications typiques sont la traçabilité et la cryptographie.

  • Identifier
    • Le type de format d’images adapté à une application donnée.
    • Les critères influençant les informations contenues dans une image.
    • Le type de compression d’un format donné.
    • Un modèle aléatoire associé à un matériau, une texture.
  • Concevoir
    • Une analyse et une synthèse de texture par modèle aléatoire.
  • De mettre en œuvre des méthodes
    • De tatouage d’images.
    • De compression d’images et de vidéos.

Contenu

  1. Compression d’images et vidéos
    • Théorie de l’information de Shannon.
    • Compression non destructive.
    • Compression d’image fixe (jpeg, jpeg2000).
    • Compression de séquences (mpeg).
    • Compression de données 3D.
    • Compression vidéo.
  2. Compressive sensing
  3. Modèle aléatoire
  4. Tatouage d’images

Comments are closed