CV

Le rôle de votre CV est de mettre en avant vos points forts. Mais ne mentez pas pour autant. Soyez avant tout honnête. Votre but doit être de mettre en avant les points qui vous caractérisent le plus.

Un CV doit être construit suivant une démarche scientifique. Toute ligne doit:

  • apporter une information,
  • être importante,
  • être justifiée le plus possible.

Relisez chaque ligne en vous posant les questions précédentes. Ne perdez pas de place avec des banalités ou des choses que vous jugez peu importantes.

Partie scolarité (ou formation):

Limitez vous à l’enseignement supérieur, et soyez précis sur ce que vous a apporté chaque formation.

– Exemple de mauvais CV

  • Ecole primaire les Mirabelles, Saint Jean de Luz. 1998-2003
  • Collège les Nazarés, Amiens. 2003-2007
  • Lycée les Dromadaires, Amiens. 2007-2011
  • Prepa CPE, Lyon. 2011-2014
  • Ecole d’ingénieur CPE Lyon, Filière ETI. 2014-(présent)

– Explications:

Trop de détails sur des choses inutiles. Le primaire et le collège ne servent à rien. Remontez au plus loin au Lycée. Indiquez la spécialité suivie et la mention au Bac si obtenue.

Donnez plus d’information sur la prépa ou sur votre cursus post bac le cas échéant. Quelle filière, MP, PSI ?

Exemple dans ce cas:

  • Classes Préparatoires CPE Lyon, Institution des Chartreux.
    • Math Sup MPSI, 2011-2012
    • Math Spé MP, 2012-2014.

Cas particulier des CV en anglais. Les prépas sup/spé sont assez connus en France pour ne pas nécessiter d’explication. Ce n’est pas le cas à l’étranger où l’on ne connait que peu ce système. Il faut donc expliquer en anglais ce que c’est (ex. Intensives programm on theoretical Math, Physics, Chemistry to prepare the entry for competitive French Engineering School). Idem pour les IUT, Licences, etc.

Trop peu de détails sur votre cursus à CPE. Que signifie ETI? Qu’y faites vous? Quelle majeure allez-vous suivre, etc.

Exemple de détails possibles:

  • Ecole d’ingénieur CPE Lyon, Filière Electronique Télécommunication Informatique (ETI), 2014-présent
    • Sept. 2014 – Sept. 2015: Fondamentaux de la programmation, traitement du signal, mathématiques pour l’ingénieur et électronique.
    • Sept. 2015 – (présent):
      • Tronc commun: Traitement et synthèse d’images, Système embarqués, Réseaux.
      • Cours de spécialité: Image, Modélisation et Informatique. Perfectionnement en traitement et analyse d’images, synthèse d’images, programmation C++ et analyse numérique.

 

Les classements.

Si vous avez de bons classements, n’hesitez pas à le mettre en avant. Sans pour autant mentir ni être hautain. Un classement en rang A, vous indique que vous étiez dans les 10% meilleurs notes. Vous pouvez donc indiquer sur votre CV votre position approximative ainsi que le nombre d’étudiant sur lequel est réalisé ce classement: exemple. classement: 10% premiers sur 120 etudiants. (10% best grades out of 130 students). Précisez également dans quelles matières s’applique ce classement (ex. en electronique, dans les matières scientifiques, ou sur l’ensemble de vos notes).

Notez que le rang A n’est pas l’unique classement que vous pouvez mettre en avant. Vous pouvez indiquer également que vous êtes dans la première moitié de promo, que vous avez passé l’ensemble de vos modules d’un domaine en première session, etc. Si vous n’êtes pas sûr, ou si vous avez des classements moins prometteurs, n’inventez pas et préférez ne rien mettre.

 

Section expériences.

En plus de vos anciens stages ou projets particuliers, il est possible de placer votre PCE dans cette section (si vous en êtes content et que vous souhaitez le mettre en avant, ce n’est pas une obligation non plus). Soyez précis, n’indiquer pas: “Projet PCE” qui est un jargon que seul les étudiants de CPE connaissent. Indiquez plutôt: Projet de simulation de création d’entreprise par équipe de six. Vous pouvez préciser qu’il s’agit de réaliser une étude de marché, un plan d’affaires, qu’il y a des problématiques de management d’équipe, etc. Indiquez également le titre de votre entreprise et ce qu’elle proposait si ce n’est pas évident.

Enfin, si votre PCE a obtenu un prix, n’hesitez pas à l’indiquer.

 

Section compétences.

Dans votre domaine, il est généralement plus clair de séparer explicitement les compétences en programmation des autres (langues, ou autres activités extra scolaires).

Dans le cas des langages de programmations, contrairement à ce que l’on voit sur internet, le but n’est pas “d’aligner” un maximum de mots clés quitte à tout mélanger. Préférez sélectionner et détailler un plus faible nombre de langage qui vous correspondent le mieux ainsi qu’à l’entreprise pour laquelle vous postulez.

Exemple à ne pas suivre de mélange. “Compétence en informatiques: C/C++, Qt, Java, Matlab, Python, Simulink, programmation orientée objet, OpenGL, PHP, Html, Word, LibreOffice, Linux, Blender, Photoshop, Javascript, SQL.”

Plusieurs défauts notables:

  • On mélange allègrement des langages de programmations avec les bibliothèques de développement, des logiciels, des concepts de programmation et même un système d’exploitation.
  • A aucun moment, on indique le niveau de connaissance. A priori on connait aussi bien (ou aussi mal) le C que le Javascript, le Java, le SQL, ou même Word.
  • On mixe et on créé de nouveaux langages qui n’existent pas: le “C/C++”, un mix entre C et C++ qui sont pourtant deux language très différents.

 

Quelques conseils:

 

Séparation entre langage, bibliothèques de développements, et logiciels

Séparer dans des sous parties différentes les langages de programmation, des bibliothèques de développement, et des logiciels que vous savez manipuler.
Précisez votre niveau/expérience

Pour chaque langage (mais également bibliothèque, et logiciel) que vous maitrisez bien, réservez lui une ligne particulière et précisez votre niveau.

A priori, en 4ETI à CPE vous avez tous un bon niveau, voir un très bon niveau en C et en Matlab. Un bon niveau en Java, et un bon niveau en C++ pour les étudiants de la majeure IMI.

Une manière quantitative courante d’indiquer votre niveau est de préciser le nombre de lignes approximatives écrite dans ce langage. Vous pouvez de plus préciser le type de projet spécifique pour lequel vous avez utilisé tel ou tel langage (ex. Réalisation d’un projet scolaire de jeux d’échec, ~1500 lignes de code; ou réalisation d’un projet extra-scolaire de logiciel de traitement d’images, ~4000 lignes).

Ensuite, pour les langages (bibliothèques, et logiciels) que vous maîtrisez moins bien, il n’est pas nécessaire d’y consacrer une ligne particulière. Vous pouvez cette fois indiquer sur la même ligne tous les langages pour lesquels vous avez un niveau moins avancé.

Le but est de vous mettre en avant, mais ne sur-vendez pas vos connaissances en développement non plus. Se prétendre excellent en C++ alors que vous débutez peut aboutir à ce que vous soyez embauché avec des attentes trop hautes sur un code que vous n’arriverez pas à comprendre. Il vaut mieux ne pas être pris pour un stage, que d’en être ”éjecté” par manque de connaissances après s’être sur-vendu.

Un exemple d’indicateur de niveau d’expérience et de compétence de programmeur est disponible à ce lien: Programmer competency matrix. En tant qu’étudiant, votre but est de tendre à atteindre globalement le niveau 1. Le niveau 2 pouvant être considéré comme excellent pour des étudiants.

 

Cas particulier des suites Office ou LibreOffice

Dans le cas des logiciels que vous savez manipuler, il est généralement inutile de préciser les logiciels de bases pour des étudiants d’un cursus informatique. Si vous savez programmer en C et en Matlab, il semble évident que vous sachiez utiliser Office. De ce fait, sauf si vous avez une connaissance avancé de ces logiciels (écriture de macros avancés, etc), vous pouvez économiser de la place en n’indiquant pas ces logiciels. Préférez au contraire indiquer l’utilisation de logiciels qui pourraient être moins courant (Blender par ex.).

 

Concepts de programmation

Il est généralement inutile d’indiquer les concepts de programmations basiques que vous maitrisez (programmation procédurale et programmation object). Si vous maitrisez de manière avancé d’autres types de concepts, vous pouvez cependant l’indiquer avec le type de projet que vous avez réalisé (maîtrise de design pattern avancé sur un projet collaboratif en C++, développement agile pour un projet libre, programmation fonctionnelle pour un projet extra-scolaire d’intelligence artificielle, etc.)

 

Système d’exploitation

Il est généralement utile d’indiquer à part vos expériences sur les différents systèmes d’exploitation. De base, vous avez une expérience de développement sous Linux. Si vous avez également une bonne expérience sous Windows et/ou sous Mac, indiquez le. N’hesitez pas à mettre en avant une connaissance avancé d’un système, comme par exemple si vous avez l’habitude de gérer vous même votre distribution Linux de manière très précise et/ou que vous maitrisez spécialement bien l’utilisation de scripts shell.

 

Personnalisez cette section pour l’entreprise

Les langages, bibliothèques et logiciels peuvent avoir également avantage à être personnalisés en fonction de l’entreprise dans laquelle vous postulez. En postulant pour un poste plutôt typé math appliqué ou signal pour la réalisation de prototype sous Matlab, il peut être avantageux de bien préciser et de mettre en avant votre expérience sous Matlab. La connaissance de langages tels que Javascript ou PHP devient alors secondaire. Inversement, en postulant sur une offre demandant explicitement une expérience en C++ ainsi que de la bibliothèque Qt. Il devient alors avantageux de prendre plus de place pour décrire votre expérience avec ce langage et cette bibliothèque. Il n’est alors pas nécessaire de décrire exhaustivement l’ensemble de vos projets réalisés avec Matlab.

 

Cas particulier pour le C++

Dans le cas particulier des langages C et C++, il est déconseillé de les indiquer sous la forme d’un unique langage “C/C++” (en dépit du fait de rencontrer régulièrement cette expression sur internet). Le C et le C++ sont deux langages très différents lorsqu’on les maîtrises, et la manière de programmer avec ces deux langage l’est également. Indiquer un seul langage C/C++ semble indiquer que vous ne fait pas clairement la différence entre les deux, et que vous ne connaissez de ce fait probablement pas suffisamment le C++, et peut être pas le C non plus. De la même manière qu’il vous semblerait étrange d’indiquer que vous connaissez le “Java/PHP”, séparez le langage C du langage C++ et indiquez vos niveaux et expériences respectives dans ces deux langages.

Note dans le cas du C++ pour les étudiants de la prépas CPE. Une confusion arrive assez régulièrement d’étudiants pensant connaître le C++ de part leurs passages par la prépa CPE. En prépas, vous codez en C sous Visual Studio qui est un compilateur C++. Vous utilisez quelques opérateurs et classes C++ tels que cin, cout, string sans pour autant en analyser leurs fonctionnements. L’utilisation de ces quelques mots clés ne réalise cependant pas une réelle expérience C++. Sur-vendre votre connaissance du C++ pour un stage pourrait vous amener à de mauvaises surprises dans ce cas. Indiquez votre connaissance spécifique du C++ lorsque vous en maitrisez les notions de programmation objets, l’utilisation de la STL, ainsi que l’utilisation des templates de bases.

 

Compétences et savoirs faire.

Dans certains CV, il est possible de placer des mots clés de compétences et savoir faires (ceci n’est pas obligatoire). Ici encore, le but n’est pas d’aligner un maximum de mots clés (ex de chose à éviter: Compétences: travail en équipe, efficace, structuré, volontaire, motivé). Chaque mot clé doit être justifié par une explication, sinon tout étudiant de n’importe quel école peut placer ces même mots clés, et cela n’apporte rien de personnel à votre CV.

 

Cas particulier du “travail en équipe”

Méfiez vous du savoir faire de “travail en équipe” très répandu. Dans le cas d’un emploi en informatique, cela implique que vous ayez une connaissance et une expérience préalable de l’utilisation d’outils collaboratifs (logiciels de versions en particuliers tels que svn et/ou git). Si votre expérience se borne à avoir réalisé quelques TP en binomes et avoir échangé quelques fichiers par mails sans utilisation d’outils de version, il est alors un peu juste pour se prétendre maîtriser le travail en équipe en le mettant en gros sur votre CV.

Comments are closed